FANDOM


Par Cirantille

Durant le second Empire, les vastes zones marécageuses autour du marais noir furent revendiquées comme territoire impérial. Bien sûr, ces balourds d'Elfes (et les autres admirateurs de cette pustule suintante sur le derrière de Tamriel) préfèrent lui donner le nom d'Argonie, un champ de bataille antique où leurs ancêtres furent occis. C'est peut-être la raison pour laquelle nous avons donné aux premières tribus du peuple-lézard le nom d'« Argoniens » dans notre langage commun. Ce qui est sûr, c'est l'état désastreux de cette province . Elle suinte littéralement de dévastation et de fétidité : les marques des batailles du passé et des pillages du présent ont défiguré à jamais ces marches-frontières qui étaient déjà inhospitalières. Aventurez-vous-y, et le sombre cœur du marais noir vous échappera. Ses éléments s'associent pour infecter les voyageurs par diverses pestes, réelles ou imaginaires.

Les habitants de cette province bénéficient d'un anonymat introuvable ailleurs. Dans les temps anciens, l'explorateur et poète aldmeri Topal le pilote décrivit « de lestes reptiles à forme humaine parcourant cet immense bourbier », et donna l'impression d'une zone abandonnée, hostile à toute colonisation. Cependant, des hommes ou des mers primitifs comme les Kothringis ou les Ayléides Barsaebics, et les Lilmothiits (un peuple vulpin, cousin des Khajiits), combattirent pour obtenir leur part de ce répugnant territoire.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .