FANDOM


Les chroniques des saints frères de Maruhk

Volume quatre : La purification du temple

[Note de l'éditeur : ceci est l'unique fragment restant de la chronique de cette secte de la Première Ère, l'ordre alessien. Il semble avoir été conservé au sein de leur grand domaine monastique du lac Canulus, domaine rasé durant la guerre de la Vertu (1E 2321) et dont les archives furent détruites ou dispersées.

Notez également que les scribes alessiens de cette époque avaient l'habitude de dater les événements à partir de l'apothéose d'Alessia (1E 266).]

Nous prenons ici note des événements survenus durant l'an 127 de sainte Alessia.

Durant cette année le jour s'est obscurci sur toutes les terres et le soleil était comme si masser venait tout juste de commencer, avec les étoiles visibles autour de lui en plein midi. C'était le cinquième jour de semailles. Tous les témoins furent consternés et annoncèrent qu'un événement important aurait lieu par la suite.

Et c'est ce qui arriva, car cette même année, une grande affluence de démons jaillit depuis l'ancien temple elfe de Malada, d'une ampleur jamais vue depuis l'époque du roi Belharza. Ces démons dévastèrent les terres tant et si bien qu'aucun homme ne put ni labourer, ni récolter, ni semer, et les gens se tournèrent vers les frères de Marukh pour venir à leur secours.

Alors l'abbé Cosmas rassembla tous les frères et les guida jusqu'à Malada, également connu sous le nom de haut temple dans la langue elfe, et le baigna de son feu béni. Les démons maléfiques furent alors détruits et les nombreux grimoires et reliques démoniaques trouvés à l'intérieur furent brûlés. Et la terre fut de nouveau en paix pendant bien des années.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .