FANDOM


Chère cousine Idirfa,

Je suis désolé d'avoir tardé à vous envoyer cette lettre. Je sais qu'elle pourrait bien ne pas vous être délivrée avant longtemps, mais je voulais vous faire savoir que j'ai réussi. C'est un long voyage, mais je sais qu'il va en valoir la peine.

Le temps s'est gâté et nous avons été obligés de nous réfugier dans la chambre de Glacemartel. Ce n'est pas aussi bien qu'une auberge chaleureuse, mais au moins je peux me mettre à la recherche d'un trésor pendant que nous restons ici. Si je parviens à agir vite tout en restant discret, je pense que je pourrais trouver de l'or, voire une relique ou deux.

Mon épouse n'aime pas cette situation, bien sûr, mais elle est patiente et compréhensive. Elle a apporté quelques livres, qu'elle lit au bébé. Elle a une préférence pour les volumes religieux, mais si c'est ce qu'il lui faut pour tenir, ça me va.

Je n'aime pas avoir emmené ma famille ici, mais vous savez comment sont ces prêteurs sur gages. En fait, je pense que nous sommes plus en sécurité, tous ensembles ici. À Vendeaume, ma famille aurait pu être harcelée.

Nous retournerons à fort Amol dès que j'aurai accumulé assez pour rembourser ma dette. Puissent les Divins veiller sur vous. Puissent-ils tous nous guider et nous protéger.

– Uggissar



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .