FANDOM


Par le Renard noir scintillantModifier

Aucune magie dans le répertoire de la lame noire n'est aussi utile que le sort de translocation instantanée. Au fil du temps, son lancer devient une sorte de réflexe : on est à un endroit, puis, par un acte de volonté, on est ailleurs.

En fait, pour le pratiquant expérimenté, la translocation devient si routinière que l'on en oublie presque combien il était difficile de l'apprendre. On parle souvent de « traverser les ombres », et de fait, la clef de la maîtrise est la capacité de « regarder sur le côté » pour percevoir les ombres projetés par chaque entité et objet dans l'Aurbis.

Bien sûr, il ne s'agit pas des ombres littérales qu'un objet opaque crée en bloquant la lumière, mais l'émanation du limen que chaque objet possède – l'impression en relief que son existence cause dans la réalité locale du Mundus. Cela nécessite d'apprendre le sens hyperagonal par lequel le magicien perçoit le flux de la magie. Une fois que la lame noire peut « sentir » les déformations transpontines, il devient presque trivial d'effectuer ce saut transliminal vers n'importe quel point à portée.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .